Etat actuel recrutement : viewtopic.php?f=5&t=1598

Guide de l'orthographe d'Eberos tant « Irl » qu'en jeu.

Modérateur : Moderateurs

Avatar de l’utilisateur
Eberos
Messages : 376
Contact :

Guide de l'orthographe d'Eberos tant « Irl » qu'en jeu.

Message#1 » 10 Mai 2011, 18:16

Image


Bonjour à toutes et à tous.

Je pense que tout le monde connaît mon admiration pour la langue française. Doctorat de Lettres oblige, je suis un fervent défenseur de l'écriture sans faute ou plutôt de l'écriture soignée. Tout le monde fait des fautes et personne n'est parfait. Il nous arrive à tous de commettre des erreurs de grammaire, d'orthographe, de syntaxe qui sont des coquilles de notre expression. Nous connaissons la règle mais nous faisons la faute par étourderie.
Ce guide est à l'usage de toutes les personnes qui passent sur notre forum, je vous invite à le commenter. N'hésitez pas à me signaler d'éventuelles erreurs intéressantes à traiter dans de futures sections de ce guide.

Bonne lecture à tous !

Quelques fautes se sont peut-être glissées dans cet exposé, mea culpa...

SOMMAIRE DU SUJET.
QUELQUES ASPECTS DE LA GRAMMAIRE, DE LA SYNTAXE ET DE L'ORTHOGRAPHE DANS LA LANGUE FRANÇAISE.

1. Parmi et malgré (1.1).
2. Si + Imparfait.
3. Ça/Sa.
4. Leur ou Leurs ?
5. Pseudo invariabilité d'aucun.
6. Accentuation des majuscules : le point sur une légende urbaine.
7. Quelques aspects du genre (masculin/féminin) difficile de certains mots en français.
8. Solécismes fréquents.
9. Par contre/ En revanche.
10. La règle de « sans ».
11. Es/Est.
12. De mal en pis.
13. L'impératif des verbes du premier groupe.
14. C'est/ S'est.
15. Quelques aspects de la conjugaison.
16. Çà et là.
17. Numérotation romaine.
18. Usages et mésusages de deux signes indispensables de la langue française.
18.1. La parenthèse.
18.2. La virgule.
19. Usages et mésusages du substantif/adjectif « Demi ».
20. De (appartenance) et à (destination).
21. Abréviations communes dans le monde scientifique.
22. Les verbes qui commencent par -ap.
23. Les noms féminins en -té/tée.
24. Pluriel des noms composés.
25. Les verbes pronominaux.
26. « À l'attention de... » et « À l'intention de... ».
27. « Au temps pour moi » ou « Autant pour moi » ?
28. Avant que + subjonctif, après que + indicatif.
29. Les mots se terminant par -ou.
30. « Grand », adverbe invariable ou variable ?
31. Tout & Tous.
32. Confusion entre le Présent simple et le participe passé du verbe « faire ».
33. La concordance des temps.
34. Les nombres.
35. Partie / Parti.
36. Abréviations civiles.


Image
À l'heure actuelle, ce précis compte 54 points répartis en 36 sections.


Section 1ère : Parmi et Malgré.

Ces deux mots ne prennent pas de s. Or, pour une raison purement esthétique, le rajout du « s » est légion chez de nombreuses personnes. Le fait de faire cette faute dans un CV peut donner une mauvaise impression, faites attention ! Relisez-vous avant d'utiliser ces deux mots si vous savez que vous faites cette erreur fréquemment, l'habitude est rapide à prendre.

Le pléonasme suivant exploite les deux termes :
Exemple : Parmi les papillons, un seul était magnifique malgré sa pâleur diaphane.

Sous-section 1ère : Malgré

Attention à cette faute récurrente ! Malgré est toujours suivi d'un groupe nominal ou d'un syntagme (groupe de mots) sans subordonnant. Lire « Malgré que » est une aberration dans la langue française. L'utilisation de « Malgré le fait que » n'est pas conseillé, il vaut mieux réfléchir à une tournure moins maladroite.

Exemple : Malgré mon état, je reste au lit.

Section 2ème : « Si » + imparfait

Sachez que Si peut être suivi de l'imparfait, mais ne doit pas l'être avec le conditionnel. Cette règle connait quelques exceptions mais 99% des situations suivent le principe général.

Construction :
Si + imparfait ---- Suite de la phrase au conditionnel


Exemple : Si j'avais mes clefs, j'irais chez le coiffeur. Je vais attendre que Paul revienne pour me rendre mes clefs avant de partir.

Section 3 : « Ça » ou « Sa » ?

La faute que je vois certainement le plus sur Word of Warcraft et cela depuis 2005. C'est très facile de faire la faute et en même temps un jeu d'enfant de l'éviter.

- « Ça » s'utilise pour remplacer « cela » dans la majorité des cas.
Son médecin est venu ce matin, ça va mieux !

- « Sa » est un outil grammatical, utile pour la possession ou l'appartenance.
Sa mère est venue l'aider : ça lui a fait très plaisir.

Ce n'est pas dans mes cordes, ça ne veut pas dire que c'est impossible. Ça sera toi qui devra faire ce cadeau à sa sœur !

Section 4 : « Leur » ou « Leurs » ?

*) Leur est au pluriel quand il y a réciprocité (pluriel par exemple de : leurs copies).
*) Le singulier est obligatoire avec les noms abstraits => Leur dépit.

- Leur, pronom personnel est invariable. Pour retenir cette règle, à chaque fois que vous pouvez remplacer « leur » par « lui », l'invariabilité est de rigueur.
Exemple :Je leur (je peux remplacer par « lui ») dis bonjour.

- Leur adjectif possessif est variable.
Exemple : Leurs voitures sont neuves.

- Leur pronom possessif est accordé en fonction du terme.
Exemple : Tu n'as pas tes stylos ? Prends les leurs !
(*) Leur pronom possessif est toujours précédé d'un article.

Un moyen simple pour retenir. Leur adverbe est INVARIABLE. Il obtient cette valeur quand il peut être remplacé par lui.

Section 5 : « Aucun », vraiment invariable ?

Aucun est toujours invariable sauf pour les noms pluriels.

Exemple: Aucun paon est là.

Exemple: Aucuns frais à débourser pour une marche en forêt.

/!\ L'expression française D'aucuns est figée et elle signifie plusieurs personnes. Elle constitue en outre une très jolie phrase d'introduction à la beauté prosodique sûre. Elle vient de Rabelais dans les Aucuns de 1532.

Section 6 : Accentuation des majuscules.

Toutes les majuscules sont accentuées sauf les initiales.

La touche Alt GR et la touche 7 du clavier supérieur permettent l'accentuation parfaite des majuscules « É » et « À » par exemple.

Exemple : Étangs ! Vallées !

Exemple : À l'abordage !

Section 7 : Quelques noms masculins et féminins problématiques.

Nota Bene : aucun ordre alphabétique n'a été respecté.

Masculins
Image
Lance et bouclier de Mars.


On dit un ...

- opprobre
- pétale
- planisphère
- solde
- globule
- GLYPHE
- arcane (Mage > all)
- hémisphère
- insigne
- obélisque
- haltère
- esclandre
- équinoxe
- emblème
- effluve
- augure
- apogée
- antre
- antipode
- antidote
- tentacule
- armistice.

Féminins
Image
Miroir de Vénus.


On dit une...

- acné
- alcôve
- primeur
- réglisse
- volte-face
- épigramme
- aura
- autoroute
- azalée
- arrhes
- algèbre.

Section 8 : Solécismes fréquents.

Un solécisme est une erreur de grammaire. Omniprésents, ce genre de faute peut perturber l'équilibre sémantique d'une phrase. Faites attention à ne pas en faire !

Un solécisme fréquent de la langue française est l'expression « Au jour d'aujourd'hui » qui constitue un triple pléonasme. « Aujourd'hui » rend inutile la mention « au jour d'... ». Préférez l'expression : « À l'heure actuelle ».

Le mot « postulation » n'a aucun rapport avec le mot « candidature ». Il signifie l'établissement d'un raisonnement basé sur une idée en philosophie et a un sens jurisprudentiel en Droit. Ne l'utilisez donc pas quand vous parlez des candidatures sur le forum !

Exemple: À l'heure actuelle, j'occupe une place importante dans mon entreprise. Je ne vais pas déposer ma candidature dans une société où je pourrais avoir un poste équivalent.

Section 9 : Par contre / En revanche.

Voltaire nous a appris à se méfier de Par contre, solécisme français, cependant il n'est pas compté comme une réelle faute de nos jours. Préférez cependant en revanche pour marquer davantage votre nuance !

Section 10 : « Sans » + singulier ou + pluriel.

Le truc :
« Si le mot introduit par sans doit se mettre au pluriel lorsque l'on remplace sans par avec il sera également au pluriel après sans. »

Exemple : Il est venu avec ses chaussures.
Exemple transformé : Il est venu sans chaussures.


Le mot introduit par « sans » se met au singulier lorsque l'on remplace sans par avec, il sera aussi singulier après « sans ».

Exemple : Il est venu avec son chapeau.
Exemple transformé : Il est venu sans chapeau.


Section 11 : Usages et Mésusages du verbe « Être » : Tu es, il est...

Quelques exemples pour commencer :
Exemple : Tu es le meilleur.
Exemple : Il est le meilleur.
Il est de bon usage de ne pas confondre le verbe être, auxiliaire de la langue française à ses heures, et le connecteur logique « et ». C'est une faute qui peut être pénalisante dans n'importe quelle phrase.

Exemple : Il est temps de manger.
Exemple : Il est temps de manger et de boire de l'eau minérale pendant que Bananas te regarde.

La faute qui serait de les inverser est gênante mais fréquente... Surtout sur le jeu !

Section 12 : « De mal en pis »

Que cela soit sur le jeu ou dans vos C.V, vous utiliserez uniquement cette expression et non de mal en pire.

Exemple : De mal en pis, j'ai réussi à retrouver un travail.

L'expression est de mal en pis, De mal en pire est une faute à éviter.

Section 13 : Faut-il placer un « s » à la fin de chaque impératif de la deuxième personne du singulier ?

La conjugaison des verbes à l'impératif est la même que celle du présent, à l'exception des verbes en -ER, qui perdent le "-s" de la 2e personne du singulier ainsi que des auxiliaires et verbes réguliers :

Exemples :
« Sois présent ! »
« Connais ton ennemi !
« Mange ton repas !


Section 14 : « C'est » / « S'est »

Une faute classique. Apprenons à l'éviter.

« S'est s'emploie devant un verbe pronominal (c'est à dire les verbes accompagnés d'un pronom reprenant le sujet, par exemple se laver) alors que C'est s'emploie quand il n'y a pas de verbe pronominal. »

Astuce : remplacez C'est par cela pour voir si la phrase a du sens. Si elle en a, c'est que cela convient.

Exemples :

André s'est fâché avec Nicolas à cause d'une sombre histoire de couleurs fauve.
C'est heureusement fini ! (cela est heureusement fini)


Section 15 : Mise au point sur la conjugaison.

Beaucoup se trompent dans la conjugaison des verbes et cela fait très mal aux yeux... Alors, il est temps de mettre les choses au clair !
Si vous avez des doutes sur vos conjugaisons, un site utile :
Le Conjugueur

* Le participe passé, le passé composé. :

Si vous voulez utiliser le passé composé il faut absolument utiliser le participe passé que vous accorderez ou non selon la structure de la phrase. Il se construit donc avec un syntagme : un verbe auxiliaire au présent simple et le participe passé de l'infinitif.

Exemples : J'ai fait une crêpe, je suis content.
J'ai obtenu ce loot hier.


On accorde toujours le participe passé quand l'auxiliaire choisi est être.

Exemple : Paul est mort devant l'autel.
Exemple : Catherine est morte devant son lapin.

Avec avoir, Le participe passé est invariable sauf quand le COD précède l'auxiliaire.

Exemple : J'ai envoyé des lettres. (invariable)
Exemple : Ces lettres que j'ai postées hier ne sont naturellement plus chez moi. (accord car C.O.D. avant l'auxiliaire)

* Deux verbes qui se suivent ... :

Deux verbes en français peuvent se suivre, il ne sont pas conjugués de la même manière. Le premier est au temps de narration voulu, le deuxième revient au mode infinitif.

Exemple : Je vais partir à la faculté.

Section 16 : Être là, être çà-et-là.

Sachez que le mot prend un accent grave. L'expression çà et là prend deux accents placés ainsi.

Exemple : Des montagnes çà-et-là.

Section 17 : Numérotation romaine.

La numérotation romaine est un outil utile tant en Lettres qu'en Sciences. Il est utile de vous rappeler des règles fondamentales de son utilisation.

I 1
V 5
X 10
L 50
C 100
D 500
M 1000


Pour connaître la valeur d’un nombre écrit dans la numérotation romaine, commencez à lire l'apposition de droite à gauche : ajoutez la valeur du chiffre SAUF s'il est inférieur à la valeur précédente : dans ce cas là, le soustraire.

Exemple : - 1 978 = MCMLXXVIII
- 2008 = MMVIII


Section 18 : Usage de deux signes de la langue française : la parenthèse et la virgule.

Sous-section 18-1 : L'utilisation des parenthèses.

Règle très facile mais aussi très stricte.

Les parenthèses ne peuvent-être utilisées à la place des guillemets, elle vont par deux et quand on en ouvre une, elle doit-être refermée. L'écriture de parenthèses dans une parenthèse doit se faire à l'aide des crochets. Tous les éléments entre parenthèses doivent-être des détails, sinon ils ne doivent pas figurés dans ces éléments de syntaxe.

Exemple : « Puis un corps lourd (je ne sais pas lequel) fut tiré. »
La guerre des mondes H.G.Wells.


Sous-section 18-2 : Les virgules.

La virgule est un signe très important dans la ponctuation française. Elle marque une légère pause, elle isole un ou plusieurs termes de la phrase.
Remarquez, dans les deux phrases suivantes, comment le sens peut être changé uniquement grâce à une virgule. Cette phrase serait celle d'un Officier de la Bataille de Fontenoy (1745).

Cas numéro 1: Messieurs les Anglais, tirez les premiers ! Ici, on est tenté de croire que le Général qui prononce cette phrase laisse tirer les Anglais en premier, par courtoisie.

Cas numéro 2: Messieurs, les Anglais, tirez les premiers ! Ici, c'est tout le contraire. L'officier a vu les Anglais et exhorte ses soldats à tirer.

Section 19 : Orthographe de « demi ».

La règle est simple, demi est toujours invariable lorsqu'il s'agit d'un nom.

Exemple : Il est huit heures et demi.
Exemple : La demi-vie radioactive du Césium 137 est de 30 ans.

Cependant, lorsque je l'utilise en tant qu'adjectif, il s'accorde en genre mais pas en nombre avec le mot (substantif) qu'il précède.

Exemple: Une semaine et demie.
Exemples: 8 semaines et demie.

Section 20 : De (l'appartenance) et à (la destination)

Pour indiquer une destination, utilisez à, pour une provenance ou une propriété utilisez de.

Exemple : C'est le livre DE Paul.
Exemples : Il va à la maison.

Faire la faute peut mener à une grève erreur de sens dans le cas des noms exprimant une contenance, vous ne pouvez pas confondre une boîte de conserve (pleine donc) d'une boîte à conserve (qui est vide, elle va donc à la poubelle).

Section 21 : Abréviations mathématiques conventionnées.

Dans vos copies, rapports, ou autres. Évitez les mésusages pervers des trois symboles mathématiques/physiques qui suivent :

- A => pour Ampère, l'intensité.
- Å => pour Angström (10-10 mètres, dimension à l'échelle de l'atome).
- a => pour un Are.

En classification des espèces par pitié, écrivez bien Homo sapiens. La majuscule est appliquée uniquement au premier terme.


Quelques abréviations qui ne peuvent pas être changées, ce sont des conventions :

Million d'années => Ma
Milliard d'année => Ga
Millier : => k


Section 22 : Les verbes commençant par ap-.

Les verbes commençant par ap- prennent toujours deux -p sauf :

- apercevoir
- apitoyer
- aplatir
- aplanir
- apostropher

Exemple : Si j'aperçois Paul, je l'aplanis, je l'aplatis, n'essaie donc pas de m'apitoyer ou de m'apostropher de la sorte.

Section 23 : Les verbes se finissant par -té ou -tée.

Se finissent par -tée, tous les noms féminins qui expriment une action, le résultat d'une action, le lieu de l'action, un contenu ou un collectif. Plus généralement, si c'est un nom usuel ou un verbe vous mettrez -tée.

Exemples :
- butée
- charretée
- dictée
- montée
- nuitée
- pâtée
- portée


Se finissent par -té tous les noms féminins en général abstraits qui proviennent d'un adjectif ou d'un mot latin (féminin en -tas dans la langue d'Ovide).

Liste usuelle non exhaustive des noms féminins hérités du latin :
- acuité
- cavité
- cécité
- cité
- déité
- ébriété
- entité
- équité
- pureté
- santé
- satiété
- société
- vanité
- variété
- vérité


Noms issus d'un adjectif français, quelques exemples :
- âcreté
- avidité
- rareté
- saleté
- gaieté
- brièveté (> bref => forme ancienne : brief)


Section 24 : Pluriel des noms composés.

Image


Section 25 : Les verbes pronominaux.

Leur usage va poser problème lorsqu'ils sont utilisés à outrance mais aussi dans le mauvais rapport du pronom régime conjoint. Je rappelle que le mésusage d'un verbe pronominal conduit à la confusion sémantique de votre phrase, il est donc indispensable de connaître parfaitementcomment il se forme.

Un verbe pronominal est identifiable grâce à son pronom personnel régime conjoint. Prenons un exemple.

1) Je me regarde dans le miroir (me va ici représenter « je » → pronominal)
2) Il me regarde d'une façon gênante. (me diffère de « il » → non pronominal)
Remarquez que le pronom est placé à gauche sauf à l'impératif.


Clef de voute de la règle, sachez que le pronom régime conjoint tend à s'effacer après quatre verbes : envoyer, laisser, faire et mener.

Il est donc préférable de dire « J’ai laissé éteindre le feu de cheminée » que « J’ai laissé s’éteindre le feu de cheminée »

Attention aux accords, quand le Pronom Personnel complément du verbe pronominal est un CI (complément indirect) le participe passé reste invariable, idem quand le verbe pronominal a un C.O.D. placés après.

Exemple : Les médecins se sont félicités après avoir appris que Jonh allait mieux.

Exemple : lls se sont téléphoné toutes ces âneries.
C.O.D. placé après le pronominal = invariabilité.


Section 26 : « À l'attention de ... » et « À l'intention de ... »

Que vois-je dans de nombreuses lettres de motivations ? Dans de nombreux messages du forum ? Une faute assez courante ! Confondre « à l'attention de » et « à l'intention de » constitue une perte de sens : ce sont deux locutions bien distinctes ! L'une est une formule administrative/de correspondance et la deuxième est une proposition de but...

Sur une lettre : « À l'attention de », tension de l'esprit vers quelque chose. On se consacre à un objet unique, c'est ainsi que l'emploie épistolaire se comprend car la lettre est soumise à l'intérêt du destinataire !

Pour d'autres usages : « À l'intention » permet de se proposer un certain but. C'est un synonyme de « Pour », « À l'honneur de ... »
Exemple : « À l'attention de Mme la Doyenne.
J'organise une fête à l'intention de Monsieur le Doyen pour fêter son départ... »


Section 27 : « Au temps pour moi » ou « Autant pour moi » ?

Cette règle n'est pas réellement fixée dans la langue française et son usage reste assez irrégulier même pour les plus grands grammairiens. La doctrine littéraire dont je fais partie postule la règle suivante :

- « Au temps pour moi » est l'interjection.
- « Autant pour moi » est une proposition de quantité.

Exemple :
Théophile - Je prendrai un café.
Léon - Tu as vu que le Professeur Eberos a été nommé au poste de Professeur d'Archéologie de Forgefer ?
Théophile - De Hurlevent, veux-tu dire ?
Léon - Au temps pour moi ! Professeur d'Archéologie de Hurlevent sous la direction de Harrison Jones !
Le serveur - Un café pour Monsieur et pour vous ?
Léon - Autant pour moi !


Section 28 : « Avant que » et « Après que ».

Une faute récurrente est de mettre un subjonctif après « Après que ». Il faut utiliser l'indicatif car l'action est révolue, le mode subjonctif ne peut pas s'employer dans ce cas.

En ce qui concerne « avant que », l'utilisation du subjonctif est de rigueur.

Exemple : Après que je suis arrivé, le Professeur Eberos est rentré dans la salle d'Archéologie.
Exemple : Avant qu'il arrive, prépare toi à l'interrogation.

Section 29 : Les mots se terminant par -ou.

Une règle très simple et très connue de tous permet de s'en sortir. La plupart des mots masculins terminés par -ou prennent un s au pluriel.
Les sept exceptions : bijou, genou, pou, caillou, hibou, chou, joujou se finissent par « x » au pluriel.
Exemple : Bisous ! Je pars pour la fac, fais attention à tes bijoux, tes deux genoux et fais attention de ne pas attraper de poux. J'ai marché sur les cailloux tout à l'heure en croisant des hiboux aussi choux que les joujoux d'Aurore !

Section 30 : « Grand » variable ou invariable ?

« Grand » peut être utilisé comme un adverbe.

Cependant, il est invariable dans les expressions suivantes :
« Voir grand, chausser grand, faire grand. »

Exemple : Ils font grand.

Il s'agit d'un adverbe variable quand il est utilisé par euphonie avec « ouvrir ».

Exemple : Il m'a ouvert grands les bras.

Section 31 : Tout & Tous.

Lorsqu'il est adverbe, tout ne s'accorde JAMAIS. Cette règle ne s'applique cependant pas avec les adjectifs féminins commençant par une consonne ou un « h » aspiré.

Exemple : Dans une tout autre version, les membres du jury populaire sont tout-puissants.
Exemple avec accord : Cette expression toute faite ne me permet pas d'entendre ces souris toutes hurlantes.

Dans tous les autres cas, tout/tous s'accorde en genre et en nombre.

Exemple : Selon toute apparence, toutes ces personnes sont parties. Tous-ceux-là aussi.

Section 32 : Confusion entre le Présent simple et le participe passé du verbe « faire ».

Une faute fréquente est celle de confondre « fait », participe passé du verbe « faire », 3ème personne du singulier du présent simple avec « fais », présent simple à la première personne du singulier.

Exemple : Je fais du ski. Présent simple de l'indicatif.
Exemple : J'ai fait du ski Passé composé
Exemple : Il a fait du ski Passé composé

Section 33 : La concordance des temps.

« On appelle concordance des temps le mécanisme temporel entre deux verbes lorsque l'un s'inscrit dans la dépendance syntaxique de l'autre. » B.O.
On parle de concordance des temps lorsqu'on doit choisir deux temps dans une même phrase. Pour faire clair, à chaque fois qu'il y a une subordonnée, il y a concordance des temps.

Exemple : Je souhaite qu'il connaisse son cours Le temps de la principale (« Je souhaite ») est le Présent simple, j'utilise donc le subjonctif présent pour la subordonnée (« qu'il connaisse son cours »)

I- Le système classique de la concordance des temps.

Image


II- Le système utilisé à l'oral de la concordance des temps dit système réduit.

À l'oral, le système de la concordance des temps est grandement réduit. Lorsqu'il s'agit d'une subordonnée, tous les temps de la principale vont induire uniquement deux temps au subjonctif : le subjonctif présent ou le subjonctif passé selon le sens.

Image


Section 34 : Les nombres.

I- Les nombres composés.

Prennent un trait d'union (« - ») tous les nombres composés inférieurs à 100 SAUF les nombres qui se terminent par 1 (exception pour 81 et 91). Pour ceux qui se terminent par 1, il faut ajouter la conjonction de coordination « et ».
Exemple : Il y a dix-sept livres du l'étagère mais vingt et un livres.

II- Difficultés d'accord.

20 et 100 s'accordent toujours quand ils sont multipliés par un nombre sans être suivis par un autre nombre.
Exemple : Ils sont quatre-vingt à cette réception contre quatre-vingt-trois chez notre rival.

Mille est toujours invariable ! Cependant, il peut s'écrire « mil » dans l'écriture d'une date et uniquement dans ce cas-là !
Exemple : Mille excuses, je me suis trompé. L'an mil est page 525 de vos manuels.

Certains adjectifs numéraux cardinaux ont parfois une valeur ordinale. Ils restent alors invariables !
Exemple : L'année mille neuf cent.

Section 35 : Partie / Parti

Pléthore de personnes se trompent avec ces deux mots pourtant bien distincts.

« Parti » signifie la solution choisie ou une association de personnes.

Exemple : Il a pris le parti de Hugo car il avait raison. Le parti de Victor compte de nombreux participants !

« Partie » est utilisé pour un élément d'un tout.

Exemple : Les parties au contrat ne peuvent résoudre unilatéralement ce dernier que si une clause résolutoire le prévoit.

Section 36 : Abréviations civiles.

Il est de bon ton de savoir que les abréviations françaises différent de celles utilisées en Anglais.

Monsieur s'abrège en M. (« Mr » est l'abréviation de Mister et non de Monsieur)
Mademoiselle s'abrège en Mlle.
Madame s'abrège en Mme.

Exemple : M. Dupont est venu avec Mlle Géon et Mme Neonne.

N'utilisez jamais les abréviations en dehors des courriers ! Deplus, il est de bon usage de mettre une majuscule quand il s'agit d'une formule de politesse, d'un titre d'une œuvre ou d'un titre honorifique.

Exemple : Je vous prie, Madame la Présidente,...
Exemple : Madame Bovary de Flaubert
Exemple : Madame la Duchesse.

Merci de votre lecture !

Bibliographie :

En grande partie des connaissances personnelles, fondamentales de l'enseignement des lettres au Lycée et à la faculté. Quelques points sont cependant rédigés après lecture par hasard d'un article dans un des ouvrages/supports suivants :

- Bescherelle, édition 2000.
- Dictionnaire de l'Académie Française (neuvième édition)
- La langue française sans faute.
- Bulletin officiel (extraits choisis).
- Le Bled.
- Profils de l'orthographe.
- Agrégation française de Grammaire.
- Questions d'étudiants en faculté.
- Études Littéraires
- ClipA.
Image
Dernière édition par Eberos le 19 Juil 2011, 17:35, édité 40 fois.
Rédacteurs de news, de guides et d'astuces sur Mamytwink.com.
Guide de l'Archéologie | Guide des Familiers | Guide de la Pêche

Avatar de l’utilisateur
vieuxslurp
Officier
Officier
Messages : 3224

Re: Guide de l'orthographe d'Eberos tant « Irl » qu'en jeu.

Message#2 » 10 Mai 2011, 18:36

WAOU CE GUIDE DE OUF !
Encore merci Ebe, ça me fera de la lecture pour mes longues soirées au Luxembourg ;)
« Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue. »
Albert EINSTEIN

Avatar de l’utilisateur
Katooshassë
Administrator
Administrator
Messages : 5411
Contact :

Re: Guide de l'orthographe d'Eberos tant « Irl » qu'en jeu.

Message#3 » 10 Mai 2011, 22:34

Vraiment génial ! Je n'ai pas tout lu, mais je m'y remettrais.

Pour le "malgré que", on peut utiliser plutôt le "bien que".

Thèmes à aborder à mon avis:
- tous/tout
- fais/fait (conjugaison du verbe faire)
Pour bien vous faire comprendre, n'oubliez pas les majuscules, ajoutez des points pour couper les phrases et pensez à faire des paragraphes !

Avatar de l’utilisateur
Remz
Messages : 508

Re: Guide de l'orthographe d'Eberos tant « Irl » qu'en jeu.

Message#4 » 10 Mai 2011, 22:59

Merci bien Eberos pour ce guide . Ce guide pourra améliorer la qualité de mon français . D'ailleurs , si tu me donne ton accord , pourrais-je l'imprimer ? question de la placer dans mes notes de français , ça me sera fort utile .

Remmz
Image

Avatar de l’utilisateur
Eberos
Messages : 376
Contact :

Re: Guide de l'orthographe d'Eberos tant « Irl » qu'en jeu.

Message#5 » 10 Mai 2011, 23:03

Katoo > Points ajoutés ! Section 31 et Section 32.

Remmz > Pas de problème pour l'imprimer.
Rédacteurs de news, de guides et d'astuces sur Mamytwink.com.
Guide de l'Archéologie | Guide des Familiers | Guide de la Pêche

Solomonk
Messages : 883

Re: Guide de l'orthographe d'Eberos tant « Irl » qu'en jeu.

Message#6 » 10 Mai 2011, 23:08

Malgré que j'ai pas tout lu, je peux dire qu'au jour d'aujourd'hui, j'irai me couché moins con.
Image Gros Billlllllllllllllllllllllllll pour Super Keunasse

Avatar de l’utilisateur
Remz
Messages : 508

Re: Guide de l'orthographe d'Eberos tant « Irl » qu'en jeu.

Message#7 » 10 Mai 2011, 23:21

De même Solo

Merci Eberos : )
Image

Avatar de l’utilisateur
pajeh
Off Pretre
Off Pretre
Messages : 4635
Contact :

Re: Guide de l'orthographe d'Eberos tant « Irl » qu'en jeu.

Message#8 » 11 Mai 2011, 03:46

Super guide. Je n'ai pas encore fini de le lire complètement, mais il est clair et utile.

Omnibilus
Messages : 275

Re: Guide de l'orthographe d'Eberos tant « Irl » qu'en jeu.

Message#9 » 11 Mai 2011, 08:18

Merci Eberos, j'ai toujours eu des lacunes et utilisais des règles inadéquates... j'ai bien aimé le "ça" et la "sa" car j'utilisais un moment la même règle que le "ce" et le "se" (et encore je ne suis pas sûre de celle-ci) :D.
Image

Avatar de l’utilisateur
nicolede
Ancien compagnon d'aventure
Messages : 1900
Contact :

Re: Guide de l'orthographe d'Eberos tant « Irl » qu'en jeu.

Message#10 » 11 Mai 2011, 11:28

Enorme ! Merci Eberos
Image

wildcraft
Messages : 341

Re: Guide de l'orthographe d'Eberos tant « Irl » qu'en jeu.

Message#11 » 11 Mai 2011, 11:29

Quel guide! Très instructif et peut servir de mémo en cas d'hésitation et/ou de trou de mémoire.

Ayant appris/connu le français qu'à l'âge de 10 ans, j'ai de gros problèmes avec le "genre".
J'ai toujours ce lien dans mes favoris : http://www.aidenet.eu/grammaire04b.htm au bureau
Désormais, je vais rajouter le tien Eberos!

Petite remarque sur une faute de frappe :
"N'hésitez pas à me signalez..."

Je n'ai pas tout lu mais j'aurais bien vu un rappel sur l'écriture des nombres (je copie-colle l'exemple trouvé sur le net) :

« Cent » prend un « s » quand il est multiplié par un autre nombre ET qu'il n'est pas suivi d'un autre chiffre
ex : 200 s'écrit deux cents , mais 203 s'écrit deux cent trois.

Il en est de même pour « Vingt »
ex : vingt élèves..…quatre-vingts gendarmes.

Lorsqu'il indique un pourcentage, cent est invariable
« un emprunt à 5 pour cent »

Le nombre Mille (1000) est toujours invariable, mais la mesure nommée « mille marin » est un nom qui prend un « s » au pluriel.


bref, pertinence à vérifier bien entendu. Validant souvent des devis, je vois passer trop de fautes...

Encore merci!

Avatar de l’utilisateur
Eberos
Messages : 376
Contact :

Re: Guide de l'orthographe d'Eberos tant « Irl » qu'en jeu.

Message#12 » 11 Mai 2011, 12:35

Merci wildcraft, j'ai corrigé ça !

J'ai rajouté une Section 34 qui concerne les nombres.
Rédacteurs de news, de guides et d'astuces sur Mamytwink.com.
Guide de l'Archéologie | Guide des Familiers | Guide de la Pêche

Avatar de l’utilisateur
Jamiro
Messages : 888

Re: Guide de l'orthographe d'Eberos tant « Irl » qu'en jeu.

Message#13 » 11 Mai 2011, 14:13

Merci beaucoup.

je rajouterai dans les féminins posant parfois problème : une orthographe.

et je rajouterai un rapide et court paragraphe sur « un parti politique / faire partie », ainsi qu'un autre sur les abréviations de genre: M (et non Mr), Mle (et non Mlle), Mme, Me, etc.

Et un autre sur les particules : quand mettre une majuscule à « de Gaulle », et "faut-il écrire « le livre de de Gaulle » ?"

:)
---
On a coutume de dire | Que la vie est dure | Moi j'me bats pour le futur | Quelle aventure !

Avatar de l’utilisateur
Eberos
Messages : 376
Contact :

Re: Guide de l'orthographe d'Eberos tant « Irl » qu'en jeu.

Message#14 » 11 Mai 2011, 15:35

Je vais rajouter orthographe même si on l'emploie peu souvent au singulier.
La Section 35 sera dédiée aux parties (à un contrat par exemple) / faire partie / les partis politiques. La Section 36 sur les abréviations civiles.

En revanche, concernant de Gaulle, je ne vois pas réellement le problème. La majuscule doit se placer sur le G car la particule nobiliaire « de » n'implique pas de majuscule. Concernant « le livre de de Gaulle », oui, il faut l'écrire comme ça. Cependant, pour éviter toute confusion, on peut dire : « le livre de Charles de Gaulle. »

Sont ajoutées dans le guide depuis quelques minutes :

Section 35 - Partie / Parti.
Section 36 - Abréviations civiles et formules de politesse.
Dernière édition par Eberos le 11 Mai 2011, 19:50, édité 1 fois.
Rédacteurs de news, de guides et d'astuces sur Mamytwink.com.
Guide de l'Archéologie | Guide des Familiers | Guide de la Pêche

Avatar de l’utilisateur
Jaryana
Messages : 103

Re: Guide de l'orthographe d'Eberos tant « Irl » qu'en jeu.

Message#15 » 11 Mai 2011, 18:21

-En parlant des particules, pourquoi lit on parfois simplement "Beauvoir" pour Simone de Beauvoir et jamais simplement "Gaulle"?

-Il y a aussi un truc que j'ai découvert en écoutant Gainsbourg c'est les noms masculins au singulier et féminins au pluriel.
"Les amours mortEs se rappellent à mes souvenirs"
"Ecoute les orges ELLES jouent pour toi (...)"
Il doit en exister d'autres mais que je ne connais pas
Image
C’est très beau un arbre dans un cimetière. On dirait un cercueil qui pousse.(Pierre Doris)

Revenir vers « Auberge Publique »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité